Logo province de Namur

La province de Namur, au coeur de votre quotidien

,

28.10.21

Arno

Annulé

Communiqué de Live Nation:
« Cher tous, Arno poursuit sa convalescence chez lui, suite à une période d’observation à l’hôpital UZ de Bruxelles. 
Sur recommandation de ses médecins, il prend une pause de plusieurs mois pour se reposer et retrouver la forme.
C’est avec regret que nous devons annoncer que les concerts prévus en Belgique, France, Suisse et Pays-Bas à l’Automne 2021 / Hiver 2022, sont annulés.
Le report de la tournée est à l’étude et nous ne manquerons pas de vous recontacter dès que de nouvelles dates pourront être envisagées.
Les personnes en possession de billets sont invitées à recontacter leur point de vente afin d’obtenir le remboursement de leurs tickets.
Au nom d’Arno et de toutes ses équipes, nous vous remercions pour votre compréhension et le soutien que vous nous apportez tous les jours en cette période difficile. »


Arno, le trublion d’Ostende est un poète. Considéré comme héritier patenté de la chanson, tendance dramaturges, Brel, Ferré, et créateur de rock

…depuis la fondation de TC Matic, il confirme qu’au moins une chose vaut la peine, l’adrénaline, celle qui fait couler la tension et le plaisir dans

…les veines de l’artiste. Alors, prévient Arno, « je fais des disques pour faire des concerts ». C’est le but ultime.

Santeboutique, son dernier opus rock, sur ce plan, est parfait : tendu, énergisant, travaillé au millimètre, abrasif. L’album bouscule, à preuve cette photo de la pochette – Arno shootant dans le sable de la Groot Strand, la grande plage de la capitale des bains de mer belge.

Pour être lui-même musicalement, Arno fait appel au producteur musical John Parish. Arno l’a croisé au Britannique en 2011 et  lors d’un concert à Paris « avec des guests, dont Steff Kamil, le bassiste de dEUS. ». Depuis, Parish a habillé Futur Vintage en 2012 et Human Incognito en 2016, dotant l’animal Arno d’un son sans équivoque.

Y aurait-il de la nostalgie cachée derrière ces débauches de guitares et ces torrents de mots caillouteux : « Il est trop tard/Il n’y a plus de Chèvre Folle/Dans les bistrots on pense plus, on se console ». La Chèvre Folle,c’était un bistrot, un rade, explique Arno, où la barmaid passait du Bob Dylan. C’est aujourd’hui une galerie d’art. Car le monde change à la vitesse grand V, parce que « l’être humain déraille. J’en fais partie, et d’ailleurs sans l’être humain, je ne pourrais rien écrire, je suis un voyeur. Moi, je vois : même les familles s’éparpillent ».

Salle

Grande Salle, Le Delta

Horaire

20h30

Tarif

25 €

Public

Tout public

Particularité(s)

Le Delta est soucieux de votre sécurité et de celle des autres. Portez votre masque en permanence dans tout le bâtiment. Gardez une distance de sécurité d’1m50 avec les autres visiteurs. Respectez le sens de la circulation (marquage au sol). Désinfectez-vous les mains à l’entrée et à la sortie en utilisant le gel hydroalcoolique mis à votre disposition. Seules les personnes à mobilité réduite sont autorisées à utiliser l’ascenseur. Sur place, privilégiez le paiement électronique (terminal désinfecté après chaque utilisation). Le vestiaire n’est pas accessible, des caissons de rangement sont cependant mis à disposition des visiteurs. Pour toute information complémentaire sur les mesures en vigueur : https://www.info-coronavirus.be/