Logo province de Namur

La province de Namur, au coeur de votre quotidien

Qui sont les joueurs de jeu vidéo?

Le 05.03.20 a eu lieu au Delta, une projection du documentaire « Qui sont les joueurs de jeu vidéo ?” de la chaîne Game Spectrum. L’événement organisé par la cellule médiation du Delta était suivi d’une animation menée par Maxime et Florence d’Action Médias Jeunes.

Le documentaire

Voici le compte rendu de cette animation

Après la séance du documentaire “Qui sont les joueurs de jeu vidéo ?” riche en contenu et dense dans son développement, nous nous sommes rassemblés pour en discuter et essayer de recenser quelques jeux qui proposent une approche qui s’éloigne du modèle masculiniste hégémonique.

Pour cela, nous nous sommes demandé à quels niveaux ce modèle s’exprimait dans les jeux vidéo. Nous avons ainsi étudié la façon dont les personnages – féminins et masculins – sont construits, la narration, les objectifs proposés par le jeu, les mécaniques de gameplay, les outils mis à disposition pour modifier les jeux et les possibilités d’interactions entre joueurs et joueuses.

Nous avons discuté des liens qu’il pouvait y avoir entre les usages excessifs des jeux vidéo à l’adolescence et les problématiques de domination et d’identité de genre. Nous avons abordé la question des interactions et des relations entre joueurs et joueuses dans les jeux de rôle massivement multijoueurs, de la drague dans les espaces virtuels, du rapport au physique et à l’apparence, des représentations des différences biologiques ou socialement construites dans les jeux et de toute une série d’autres sujets passionnants avec nuance et bienveillance.

Voici quelques jeux qui ont été évoqués, ce sont des jeux qui proposent des mécaniques qui s’éloignent de celles liées à la masculinité hégémonique ou qui présentent des personnages qui n’incarnent pas des stéréotypes de genre.

  • Minecraft (entre 10 € et 50 € suivant les éditions, sur PC ou Xbox 360/One)
  • Animal Crossing (60 € la prochaine itération « New Horizon », sur Switch)
  • Overcooked 1 ou 2 (entre 15 € et 25 €, sur PC ou Switch)
  • A normal lost phone 1 ou 2 (entre 3 et 6 €, sur PC, Switch ou smartphone)
  • Kingdom Hearts (entre 15 € et 20 € pour « Kingdom Hearts III », le dernier épisode, sur Xbox One ou Playstation 4)
  • Sonic (20 € pour Sonic Mania, le dernier épisode, sur Xbox One, PS4, Switch ou PC)
  • Dream Daddy (entre 15 et 20 € sur PC ou Switch)
  • RiME (entre 30 et 35 € sur Xbox One, PS4, Switch ou PC)
  • Reigns : Her Majesty (3 € sur PC, Smartphone ou Switch)
  • Ori and the blind forest (20 € sur PC, Xbox 360/One, Switch)
  • Medal Of Honor : Resistance (plus commercialisé, PS1)
  • Portal (entre 5 et 10 € sur PC, Xbox 360 ou PS3)
  • Metroid (plus commercialisé, NES)
  • Mirror’s Edge (20 € sur PC, Xbox 360 ou PS3)
  • Gris (entre 15 et 20 € sur PC, Switch, PS 4 ou Smartphone)

Enfin, voici la liste des 8 conseils de Anita Sarkeesian pour mieux dépeindre les personnages féminins dans les jeux vidéo.