Logo province de Namur

La province de Namur, au coeur de votre quotidien

, , ,

14.12.19

Louise Jallu Quartet

© Sophie Steinberger

Le tango est un rêve, parfois sulfureux, Louise Jallu est une rêveuse, déterminée aussi. La précision de son doigté et la couleur de son phrasé en témoignent autant que les remarquables musiciens qu’elle a choisis pour l’accompagner. Grégoire Letouvet au piano, Alexandre Perrot à la contrebasse et l’étonnant Mathias Lévy au violon. Si on peut écouter « Francesita » en boucle, c’est une chance de voir ce quartet sur scène, Louise Jallu jouant debout, le bandonéon appuyé sur un genou. Elle dirige, discrètement, cette célébration du tango dans la diversité de ses allures, de ses postures et de ses ruptures, les assauts et les larmes, la nostalgie et la conquête.

Avec

Louise Jallu: bandonéon

Mathias Lévy: violon

Grégoire Letouvet: piano

Alexandre Perrot: contrebasse

Site web

« La bandéoniste Louise Jallu manie son instrument avec tendresse et détermination. Sur des arrangements de ses pièces, ou de celles d’Enrique Delfino, cosignés avec Bernard Cavanna, sa virtuosité se cache sous une apparente simplicité due au naturel de la jeune musicienne. {…) Un projet loin d’être banal » MEDIAPART

« Une jeune prodige du bandonéon. » CULTUREBOX

« Au détour d’une rue passante où défilent les festivaliers en quête de moments précieux, une halte au cœur de la journée. C’est dans la chapelle de l’Oratoire que la bandonéiste Louise Jallu, pas encore trentenaire, qui a fait ses classes à Gennevilliers évoque les accents du tango argentin sous le signe du renouveau. C’est après avoir lu un sombre récit du grand reporter Albert Londres sur la traite des blanches en Argentine que Louis Jallu a décidé de raviver les destins brisés dont celle de « Francesita » (La petite française). » LA CROIX

« Des Tangos qui vous prennent aux tripes. » FRANCE BLEU

Réserver

Salle

Grande Salle

Horaire

20h30

Tarif

15€

Public

Tout public