Logo province de Namur

La province de Namur, au coeur de votre quotidien

,

14.12.22

Christine Ott présente : « Chimères (Pour Ondes Martenot) »

 

« Chimères (pour Ondes Martenot) » est née du désir de NAHAL Recordings et de Christine Ott (ondiste virtuose, multi-instrumentiste enseignante au Conservatoire de Strasbourg) de proposer un album sans précédent, entièrement conçu à l’aide de ses seules Ondes Martenot. Si Christine Ott a souvent accompagné d’autres musiciens de ses Ondes (Yann Tiersen, Tindersticks, FOUDRE!…), c’est la première fois qu’elle décide de placer son étrange instrument au centre de ses compositions, confiant la production musicale à Paul Régimbeau (Mondkopf) et Frédéric D. Oberland (Oiseaux-Tempête) manipulant en direct le son originel des Ondes Martenot via des boites d’effets et de modulations sonores externes à l’instrument.

La compositrice Christine Ott raconte ici un voyage cosmique aux couleurs cinématographiques, qui côtoie les astres électroniques et caresse des planètes incandescentes. Une nébuleuse de couches d’ondes superposées et triturées par des effets qui rendent ses chants tantôt robotiques, tantôt célestes. Un magma sonique et sensuel, éclatant, comme en apesanteur.

Suite à sa publication en 2020, la musicienne retraduit sur scène les huit Chimères du disque, ainsi que d’autres oeuvres pour ondes Martenot augmentées. Accompagnée en live par son complice de Snowdrops ou Theodore Wild Ride aux effets et processing en direct, Christine Ott esquisse des compositions qui se vivent comme des bribes de rêves lointains, des chuchotements de spectres, échos des bruissements et des symphonies ayant jadis habité l’instrument,
semblant ainsi avoir traversé les âges sans perdre de sa puissance et de sa pertinence.

Présentes sur de nombreux enregistrements du répertoire classique / contemporain, les Ondes Martenot n’avaient jusqu’à aujourd’hui jamais été utilisées en solo sur la globalité d’un album de musique actuelle.

Crédits scène :
Christine Ott : Ondes Martenot
Mathieu Gabry : Effets & Processing
Benoit Burger : Son

Une production de la Cie Mimiladoré

Si vous voulez en savoir plus sur les ondes Martenot, voici un chouette article du Point Culture à ce sujet :

https://www.pointculture.be/magazine/articles/focus/ondes-martenot-maurice-martenot/

Pour voir ce contenu, vous devez mettre à jour les paramètres de vos cookies et accepter les "Cookies marketing (optionnels)".

Christine Ott – « Burning »

Avec son cycle Les Singuliers pluriels, le Delta souhaite donner une place à des artistes de tous horizons qui ont choisi d’enrichir leur discipline (musique, danse, vidéo, littérature, etc.) en la faisant dialoguer avec d’autres médiums, ou dont le projet ou l’art est à ce point inédit qu’il en devient presque inclassable.
Se dégagent de ces expérimentations des formes singulières, hybrides, que nous invitons le public à découvrir tout au long de la saison à l’occasion de sept mercredis soirs. Une rencontre avec les artistes est prévue avant ou au terme de la représentation, afin d’en apprendre plus sur leur processus créatif.

Les rencontres Singuliers pluriels :

16 novembre 22 – Brûler danser – Lisette Lombée & Cloé du Trèfle
14 décembre 22 – Chimères (Pour Ondes Martenot) – Christine Ott
25 janvier 23 – APHEXions – Dorian Dumont
8 février 23 – ARCO – Lorenzo Di Maio
8 mars 23 – Et si l’amour c’était aimer ? – Totorro & Friends
22 mars 23 – Nicolas Fiszman Project
5 avril 23 – Loop Affect – Louise Baduel

Réserver

Salle

Grande Salle

Horaire

20h30

Tarif

11€

Durée

45 minutes

Public

Adultes, Étudiant.es, Groupes

À voir également

 

Particularité(s)